Université Assane SECK de Ziguinchor

Switch to desktop

Recherche universitaire

De la recherche concurrentielle pour l’excellence et la visibilité
L’objectif fondamental est de faire de l’Université Assane SECK de Ziguinchor un pôle d’excellence en matière de recherche.
Mais le maintien d’une recherche concurrentielle repose essentiellement sur la mise en place des stratégies qui favoriseraient le développement des séminaires, et permettraient d’élargir les horizons et d’entraîner les collaborations interdisciplinaires à la réalisation d’une œuvre collective.
Dans cette optique, il est fondamental de disposer des ressources humaines qualifiés, de mettre en place des moyens matériels nécessaires et de nouer des partenariats dynamiques afin de ne pas perdre du terrain dans la rude compétition que les chercheurs ont à mener dans leur domaine et pour se maintenir à la hauteur des tâches qu’ils doivent pleinement assumer.
Pour plus de visibilité des activités du VR-RCR (notamment, pour la recherche au sein des laboratoires, pour les stages, pour les rencontres scientifiques etc.), la commission Recherche-Coopération-Relation avec le monde professionnel, a mis en place des instruments de politique de recherche. C’est dans ce cadre qu’une réflexion structurante sur le développement de la recherche à l’Université Assane SECK de Ziguinchor est organisée et doit se poursuivre afin de déboucher sur la production d’un document directeur, avec les laboratoires à mettre en place et leurs équipements. Cette nouvelle démarche vise à proposer des orientations, et à susciter la curiosité et l'intérêt des chercheurs et les acteurs du monde professionnel.
Notre dispositif de recherche est organisé à partir des paramètres suivants : la pluridisciplinarité, l’amélioration de l’environnement de la recherche et le financement de la recherche.

1) Concernant la pluridisciplinarité
L’Université de Ziguinchor a opté le principe fédérateur qui a consisté à inviter les départements à se regrouper par intérêt thématique en équipes pour constituer des laboratoires de recherches. Il est heureux de constater que les départements s’organisent activement. C’est ainsi qu’actuellement l’Université de Ziguinchor a pu mettre en place les laboratoires suivants :

a) Laboratoire de Mathématiques et Applications (LMA)
Responsable : Pr Marie Salomon SAMBOU

 

b) Laboratoire d’Océanographie, des Sciences de l’Environnement et du Climat (LOSEC)
Responsable : Dr Bamol Ali SOW

 

c) Laboratoire de Chimie et de Physique des Matériaux (LCPM)
Responsable:  Dr Abdoulaye GASSAMA

 

d) Laboratoire d’Informatique et d’Ingénierie pour l’Innovation (LI3)
Responsables : Dr Khalifa GAYE, Dr Amadou Coulibaly


e) Laboratoire de Géomatique et d’Environnement (LGE)
Responsable :


f) Laboratoire Afrique Terre d’Utopie (LATU)
Responsable : Raphael LAMBAL


g) Laboratoire d’Etude et de Recherche en Sciences Economiques et Sociales (LARSES)
Responsable : Paul DIEDHIOU

 

h) Laboratoire d’Agroforesterie et d’Ecologie
Responsable :


Il faut noter aussi que l’université de Ziguinchor a mis en place une politique de promotion de nouvelles thématiques de recherches dans le cadre des thèses en cotutelles.


2) Concernant l’amélioration de l’environnement de la recherche :
Pour permettre d’assurer plus efficacement ses missions de recherches, l’administration de l’Université a programmé la construction de blocs destinés aux UFR permettant à chaque établissement de mieux remplir ses missions d’enseignement et de recherche.

3) Concernant le financement de la recherche :
Les universités doivent compléter et assouplir les concours de l’Etat par la mobilisation d’autres ressources.
C’est dans ce cadre que Les laboratoires sont encouragés à rechercher des fonds pour financer leurs activités de recherche en explorant les pistes suivantes :

  • les ressources provenant des fonctions de services,
  • les ressources en provenance des étudiants eux-mêmes (frais d’inscription, bourses, allocations d’études etc.),
  • des ressources en provenance des initiatives à l’échelle internationale (partenariat, coopération, jumelage etc.),
  • des projets et contrats de recherche etc.

Tenant compte des préoccupations des enseignants-chercheurs, L’Université Assane SECK a décidé de créer un fonds spécial dédié à la recherche, et en attendant sa mise en place, une subvention annuelle de près de dix millions de FCFA est accordée aux chercheurs afin de leur faciliter la mobilité.

Copyright © 2013 | Université Assane SECK - Ziguinchor. Tous droits réservés.

Top Desktop version